Navigation Menu+

Réaliser un court métrage en stop motion

La technique du stop motion est facilement reconnaissable parmi tant d’autres avec ses animations discontinues et des images extravagantes.

court-metrage.jpg

A noter que le stop motion se trouve entre la photo et la vidéo et occupe une place prépondérante dans les créations web étudiée en design graphique au sein d’écoles d’art comme limart.

Définition du stop motion

Le stop motion est défini comme l’animation en volume, autrement dit une animation image par image. Bref, le stop motion est la technique d’animation qui permet la création de mouvements à partir des objets ou des personnages immobiles.

stop-motion.jpg

La notion de stop motion n’est pas loin du dessin animé. En effet, une scène constituée d’objets est filmé par la technique de photographie sur pellicule de film. Entre chaque photo prise, les objets de la scène sont légèrement déplacés pour simuler des mouvements. A la fin des prises de photos ou de film, ce dernier est projet à une vitesse qui rend la scène animée.
Des logiciels nommés framegraber sont utilisés pour réaliser plus facilement du stop motion. Les logiciels capturent en ligne des images pour en faire une animation stop motion. Ces logiciels fonctionnent certainement sous Windows ou d’autres systèmes d’exploitation compatibles.

Les conseils pour un stop motion réussi

Afin d’avoir une fluidité de l’animation, il s’agit de bouger très légèrement l’objet durant la prise de vue, et ce, dans la direction du mouvement voulu. Ce conseil s’appelle go motion. La  technique de « go motion » est surtout nécessaire en cas d’actions rapides, par exemple le personnage fait de la course ou du saut.  Lorsque les objets ou les personnages doivent se déplacer lentement, le go motion n’est pas exigé, une simple animation peut suffire, mais li s’agit de bien contrôler le déplacement.

Afin d’avoir un stop motion parfait, il est possible actuellement d’utiliser des logiciels pour lisser les mouvements, pour donner une fluidité en estimant tout simplement les mouvements élémentaires sur la base d’un calcul du flou en 2D.